Benoit à Singapour

Accueil du blog | Carte de Singapour

Les khlongs de Bangkok

Bangkok est parsemée de canaux, tous navigables. Petit tour.


Voici le Chao Phraya, le grand fleuve qui traverse Bangkok. On peut, paraît-il, aller de Chiang Mai à Bangkok en le descendant sur de nombreux kilomètres.

Le Chao Phraya est très agité, et il charrie beaucoup de végétaux. L’eau a l’air très sale, en comparaison, la Seine est presque un miracle de limpidité.

Sur cette vidéo vous pouvez voir successivement le Wat Phra Kaeo et le palais royal, que je vous montrerai un peu plus tard, et à la fin, le Wat Arun, que nous n’avons pas eu le temps de visiter mais que l’on ne peut pas louper, car il est quand même de grande taille !

Nous avons fait une petite heure de bateau sur les khlongs qui étaient autrefois des moyens de communication privilégiés à Bangkok.

Il est surprenant de voir qu’à cinq minutes en bateau des merveilles architecturales que sont le Wat Phra Kaeo et autres, on trouve des maisons en bois au bord de l’eau, alors que Bangkok est peuplée de plus de 10 millions d’habitants ! Le nombre de canaux secondaires ou tertiaires est impressionnant ; en se promenant, on voit des canaux affluents de partout !

Le tour des khlongs de Bangkok nous a paru très cher (même en marchandant et en faisant baisser le prix de 50%), et la vendeuse nous a un peu menti sur la durée comme sur le contenu (nous devions voir un marché flottant : effectivement on a vu un bateau avec une personne qui voulait nous vendre de quoi boire). Si vous comptez le faire, adressez-vous plutôt à une agence qui vous a l’air plus sérieuse (c’est à dire une agence qui, au moins, a quatre murs et une porte) pour éviter de vous faire arnaquer.

Cependant, ça reste une chose intéressante à faire et nous n’avons pas regretté.

Notez ce billet  - 0 vote(s)

Trackbacks

Aucun trackback.

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Commentaires

1. Le vendredi 27 juin 2008 à 10.17, par Nico

Effectivement, nous on trouvait que ca faisait un peu arnaque ces tours en bateau. On faisait donc comme les thais, on utilisait les bateaux transport en commun. Tu vois moins de choses, mais a un prix defiant toute concurrence! (Dans mes souvenirs, ca faisait 3 centimes d'euros a peu pres)

2. Le vendredi 27 juin 2008 à 12.35, par mc

Pas mal le rapport qualité/prix ! Quand nous avons remarqué la présence de ces bateaubus, il était déjà trop tard, nous avions déjà embarqués dans notre "barque".

J'avoue que cette dernière arnaque aux dernières heures du dernier jour, c'était dommage ! En tant que touristes européens (= repérés à des km !!), alors qu'on a envie de faire confiance aux gens, on a appris qu'il faut parfois garder, non pas un brin de méfiance, mais de distance, et c'est dommage. Et ce n'est pas facile quand on est sans cesse interpellés, qu'on nous propose tellement de choses, parfois on a envie d'être tout petits ou de passer inaperçus dans la population : on a pensé à s'habiller local, mais je crois qu'on aurait quand même été repérés :-) et puis, sûrement gênés car pas à l'aise !!

Enfin bon, pour terminer, Nicolas, je dirais que de toute façon, il reste une grande injustice, c'est que tu passes plus facilement pour un local (ou de pas très loin :-) que nous.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Blog inactif

Je ne suis plus à Singapour. Ce blog n’est plus actif.

Adresse e-mail

mortgat () gmail.com

Haute résolution

N’hésitez pas à me demander une photo ou une vidéo en plus haute résolution.